Quel est le délai de remboursement d’une mutuelle ?

La santé est l’une des choses à ne pas négliger dans la vie humaine. Elle implique souvent des dépenses onéreuses et il n’est pas toujours facile de trouver les ressources suffisantes pour couvrir ses dépenses. C’est la raison pour laquelle les mutuelles jouent un rôle primordial dans le financement des soins médicaux.

En quoi consiste la mutuelle santé ?

Habituellement, les assurances maladie couvrent partiellement les frais médicaux. Cela signifie qu’elles ne couvrent pas forcément la somme intégrale de ces soins. Elles proposent des remboursements complémentaires santé à la sécurité sociale afin de faciliter le paiement des frais non pris en charge ainsi que les contrats de prévoyance par le biais d’un versement de cotisation. Ces mutuelles permettent à toutes les catégories de personnes de devenir des membres adhérents en se souscrivant à elles, peu importe leur état de santé.

Le délai de remboursement d’une mutuelle

Le délai de remboursement d’une mutuelle est spécifique et peut varier d’une personne à l’autre. Dans la plupart des cas, elle varie en fonction des soins médicaux, mais il peut y avoir d’autres causes. Dans le cas où la personne qui utilise la mutuelle ne serait pas prise en charge par une assurance médicale, les mutuelles n’agissent que 5 jours après réception de la facture du professionnel de santé. Toutefois, si une prise en charge par la sécurité sociale a lieu, le délai de remboursement d’une mutuelle se fait de manière plus rapide, plus précisément en 2 jours maximum après la réception de la feuille de soin.

Que faut-il faire si la mutuelle refuse de le rembourser ?

Parfois, il se peut que la mutuelle n’accepte pas de rembourser les frais qui n’ont pas été pris en charge par l’assurance médicale. Cela peut arriver à un moment donné et il est très important de comprendre la raison de ce refus. Si vous rencontrez ce cas, le premier geste à faire consiste à relire le contrat de santé réalisé avec la mutuelle. Ainsi, vous pouvez voir si le refus est dû à une clause du contrat ou à un autre motif. Toutefois, si ce qui est stipulé dans le contrat ne justifie d’aucune manière le refus de la mutuelle, on doit envisager d’envoyer une lettre de mise en cause, faire une demande de remboursement auprès de la mutuelle afin d’éviter un litige. En cas de non-réponse, il est recommandé de recourir à un médiateur en assurance ou encore faire appel à une juridiction compétente pour faire respecter le délai de remboursement d’une mutuelle.

Délai de carence de mutuelle : tout ce qu’il faut savoir
Puis-je résilier ma mutuelle avec la loi Hamon ?